CRIA est en fait très finement composé par-delà l’embrasement sensuel. Loin d’une surenchère démonstrative, c’est une communauté de destins, de hauts tempéraments et d’épreuves réelles, qui vit et s’échange sur le plateau. Les magnifiques personnalités de CRIA affichent une diversité inépuisable. Les rôles masculins, féminins, sont richement investis, et, encore mieux, les circulations et transactions par-delà ces catégories. 

Les vocalisations rehaussent le rythme. Des séquences solistes atteignent des sommets. Une rage d’être, une conscience politique dénuée de toute posture ou afféterie, portent le souffle de CRIA.

Ce mot lui-même renvoie aux notions de création, mais aussi de jeune être, venant d’apparaître, comme un appel à se former. Ça n’est pas sombrer dans l’anecdote que de noter qu’au moment d’orchestrer cette pièce, la chorégraphe Alice Ripoll venait elle-même de mettre un enfant au monde. Au plus dur de la situation d’un pays triomphe le défi de vivre.

Tarif: B

Spectacle conseillé à partir de 14 ans

Photos : © Renato Mangolin

Alice Ripoll est née à Rio de Janeiro. Elle a fait des études pour devenir psychanalyste à 21 ans et a ensuite emprunté une voie alternative pour étudier la danse, intriguée par les possibilités qu’offrait la recherche sur les corps et le mouvement. Diplômée de l’école d’Angel Vianna, un important centre de danse et de réhabilitation motrice, Alice travaille comme chorégraphe. Elle a dirigé de nombreux spectacles, en a interprété quelques-uns – essentiellement ceux qu’elle avait écrits, et a également travaillé avec des acteurs et des artistes de cirque. Aujourd’hui elle travaille sur des styles de danse contemporaine et de danse urbaine du Brésil, dans le cadre d’une recherche qui crée un espace pour les danseurs afin qu’ils transforment en images les expériences et souvenirs restés vifs en eux. Alice dirige deux compagnies : REC et SUAVE. Ses spectacles ont tourné dans de nombreux festivals au Brésil, notamment le Panorama Festival, la Biennale de danse du SESC, le Festival de danse de Gamboa, la Biennale internationale de danse du Cearà et Trisca – Arts Festival for Children.

Chorégraphie : Alice Ripoll
Danseurs : Tiobil Dançarino Brabo, Kinho JP, VN Dançarino Brabo, Nyandra Fernandes, May Eassy, Romulo Galvão, Sanderson BDD, Thamires Candida, GB Dançarino Brabo, Ronald Sheick
Assistant à la chorégraphie, son : Alan Ferreira
Lumière : Andréa Capella
Costumes : Raquel Theo
Designer : Caick Carvalho
Manager : Rafael Fernandes
Direction musicale funk : DJ Pop Andrade
Distribution : Art Happens