Si certains airs des ses opéras nous tirent les larmes et sont devenus des must du récital lyrique, Giacomo Puccini n'est pas qu'un auteur à succès. Avec ses contemporains, au cœur d'une Italie en pleine construction, il a inventé de nouvelles formes dramatiques révolutionnaires, en lien avec la société. Puccini est bien un cas dans notre Histoire de la musique, sachant rencontrer le succès tout en cassant les codes et donnant ses lettres de noblesse à un verisme italien qui irrigué encore les formes cinématographiques et théâtrales contemporaines.

Tarif

Jérôme Thiébaux est actuellement professeur agrégé d’éducation musicale en collège. Il pratique la médiation depuis les années 2000, dans ses différentes fonctions, à l’Orchestre national de Lyon (2000-2010), et l’Orchestre Victor Hugo Franche-Comté (2010-2017). Il a enseigné cette discipline à la Haute Ecole de Musique de Lausanne (2017-2019) et développe par ailleurs des ateliers d’écoute de la musique au Café des pratiques de Besançon. Conférences, ateliers d’écoute, pédagogie, écrits sont animés et alimentés par la question de la médiation, en tant que moments, et objets qui créent du lien entre les cultures.