Peu de temps après le tsunami qui a frappé le nord du Japon en 2011, un homme a érigé une cabine téléphonique dans son jardin pour communiquer avec ses proches disparus, face à un combiné relié au vent. En partant de cet émouvant fait divers, les réalisatrices sonores et metteuses en scène Judith Bordas et Annabelle Brouard ont imaginé La Cabine du vent, un dispositif dessiné pour permettre ces « dialogues transparents entre morts et vivants ». Micro à la main, les deux artistes partent à la rencontre des habitants du territoire de Montbéliard afin de mener des entretiens, des ateliers d’écriture et questionner la façon dont nos défunts continuent de vivre à travers nous. La Cabine du vent devient alors un point de rencontre pour les participants qui peuvent y déposer des témoignages, à l’écrit ou à l’oral. En cherchant ce « presque rien » où se nichent les histoires, les deux artistes aboutissent à une création sonore originale où les frontières entre réel et imaginaire se brouillent. Présentée au printemps lors d’une écoute collective.

ven 23 mai 2025 | 21h00
sam 24 mai 2025 | 11h00
sam 24 mai 2025 | 18h00
sam 24 mai 2025 | 21h00
Tarif: GRATUIT

Plasticienne, autrice, metteuse en scène. Formée à l’École Nationale Supérieure des Art et Techniques du Théâtre de Lyon, elle écrit et élabore depuis 2013 des créations sonores diffusées sur les ondes de France Culture, la RTBF ou la RTS, ainsi que des textes destinés à la scène. Ses créations sonores : Éric et Alminrinde un essai radiophonique sur le rêve lucide et le syndrome d’Asperger, Voyageons les Systèmes  à partir de l’exploration d’un système de pensée atypique – en dialogue avec le créateur sonore Luc Kerléo. Traverser les Forêts, un essai radiophonique sur le corps des femmes dans l’espace public réalisé avec Annabelle Brouard. Cette émission recevra le prix de « l’œuvre sonore de l’année » remis par la SCAM, ainsi que le prix « Grandes Ondes » au festival Longueur d’Ondes de Brest et le prix du public aux Phonurgia Nova Awards 2019.
En 2023 elle poursuit sa recherche mêlant fiction et documentaire et réalise en partenariat avec l’INA et la SCAM Les morts ne l’entendent pas de cette oreille un programme constitué d’archives de l’INA depuis les années 40.
En tant que plasticienne son travail est présenté dans plusieurs galeries en France depuis 2005.

Réalisatrice sonore pour la radio et le théâtre, metteuse en scène. Formée à l’École Nationale Supérieure des Arts et Techniques du Théâtre, c’est à France Culture et à Arte Radio qu’elle explore les différentes approches du documentaire radiophonique. C’est sur ce chemin sonore qu’elle rencontre Judith Bordas. En 2018, l’essai radiophonique Traverser les Forêts est l’occasion pour elles de composer ensemble un récit polyphonique. En 2020, elle écrit et co-met en scène avec Judith Bordas Fugueuses, histoires des femmes qui voulaient partir, en partenariat avec le Théâtre du Point du Jour à Lyon et le 9-9 Bis. Parallèlement elle poursuit un travail personnel autour de l'écriture sonore au théâtre (Don Quichotte-ce qui était un rêve de Kathy Acker mise en scène Lara Bruhl, Arrête de t'regarder dans la glace - autoportrait sonore)

Conception, réalisation et écriture : Judith Bordas et Annabelle Brouard

Scénographie : Amandine Fonfrède et Stéphanie Mathieu

Construction : Hervé Dubois, Jean-Michel Sittler (dit Gabi)

Production : MA scène nationale

Soutenu par Pays de Montbéliard agglomération dans le cadre du label « Capitale française de la culture » 2024


© PxHere